Aider à être...

 Aider à devenir

La vie professionnelle, c'est un amalgame d'ingrédients qui, bien utilisés, peuvent vous plomber l'existence ou la rendre passionnante. Se faire confiance, faire confiance, apprendre, ouvrir les yeux et les oreilles... avancer en laissant l'univers éclairer notre chemin... Autant de "petits" détails qui peuvent tout changer. Certes, il faut le plus souvent être au bon endroit au bon moment et comprendre que chaque rencontre n'est pas le fruit du hasard. Quand on est sur le bon chemin (le sien), tout devient simple : les synchronicités arrivent comme par magie !

Nul besoin d'appliquer la loi d'attraction ou tout autre conditionnement bon pour un mental sans grande confiance. Tout vient à soi... tout simplement.

De formation psychologue (clinique et psychopathologie) je suis devenue journaliste par le "pur des hasards" en 1989. La Voix du Nord m'a ouvert la petite porte : j'y suis entrée, et j'y suis restée pendant 15 ans.

Les rencontres, les reportages, l'écriture  et la photographie sont vite devenus une passion.

En 2003, je décide de quitter le groupe VDN pour vivre d'autres expériences. Je pense alors que c'en est fini du journalisme, mais quand un métier est fait pour vous... C'est la radio qui m'ouvre ses portes et Radio 6, la radio de la Cöte d'Opale, m'offre l'opportunité de m'exercer à ce style. J'apprends à écrire autrement et à parler dans un micro : un exercice qui demande de l'entraînement mais rien d'impossible. Me voici donc à exercer une nouvelle fonction. La radio est passionnante et comme pour la presse écrite, je m'y fonds totalement. Je resterai cinq ans dans l'entreprise, avant de partir vers de nouveaux cieux. Difficile de s'arrêter d'apprendre quand on est journaliste.

Je fais une pause, me voue à d'autres activités telles que la sophrologie et le massage que j'exerce en loisirs.**

Je me dis qu'il sera bien temps de revenir à l'écriture.

En 2009, j'entre au service communication d'une agglomération où je suis chargée de refonder le magazine. C'est reparti pour trois ans ! Certes, ce n'est pas du journalisme tel qu'on peut l'entendre, en tout cas tel que je l'ai connu jusqu'alors, mais il y a les reportages, l'écriture, les rencontres, et aussi la mise en page. Je donne la parole au citoyen, et ça me va bien. A la fin de mon contrat de trois ans, j'entre comme enseignante à l'Université catholique de Lille. "L'écriture journalistique  tous supports" sera ma discipline et celle de mes élèves master 1&2.

En 2017, j'arrête tout et me consacre à l'écriture de mon premier roman "Sacha et le serment de la vigne" que je n'arrive pas à terminer ! Ce temps pour moi me permet enfin de mettre des images et des ressentis sur des mots.

Il me permet aussi de voyager en Inde, en Afrique du Sud et de trouver sur mon chemins des "petits boulots" qui n'ont rien à voir avec mon savoir-faire, mais qui m'apportent de riches rencontres.

En septembre 2019, je décide de reprendre le journalisme. Fonder une radio et un magazine... Ces quelques pages pour vous en dire plus et vous inviter dans les émissions et dans les pages !

Il est bien évidemment question de laisser entrer la parole de "l'autre", celle qui réchauffe et enveloppe. Aider chacun et chacune à être, et à devenir grâce à un témoignage, un conseil, une idée... Le champ est large ! A vous de vous l'approprier !

Voilà donc le vrai fondement de mon existence : aider à être, aider à devenir. Permettre à toute personne d'aller chercher ce qu'il y a de meilleur en elle pour retrouver une vie harmonieuse et heureuse. Oui... c'est possible ! Et pour vous aussi. Et comme j'ai tendance à le penser : chaque année, la vie ne fait que commencer ! A vous je souhaite le meilleur, une vie passionnante et heureuse. Faites un pas vers le bonheur et le chemin s'éclaircira devant vous.

Alors... à très vite de vous rencontrer.

Laurence

**Je suis devenue sophrologue en 2001 (formée à l'Académie de sophrologie de Paris en 2 ans). En 2003, je me suis formée en massage ayurvédique puis à l'Ayurvéda avec l'association APMA et j'ai enrichi ma formation en 2013 d'un nouveau massage ayurvédique que j'ai appris avec Patrick Desbrosses.

J'ai complété mon cursus par le Reïki, la  numérologie. J'ai lancé un programme de recherche sur "La personne et son mode relationnel : de la destruction à la construction de soi".

scroll

moi photo.jpg

Formations et soins Reïki, 

massages, guérison des

blessures émotionnelles

sacha couverturre 2.jpg